Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un match énorme pour "le petit prodige" Lidija Turcinovic
Un match énorme pour "le petit prodige" Lidija Turcinovic

Pour clore sa saison régulière, Arras a certes chuté face à Angers (75-87) mais a séduit son public par son envie et sa volonté. Sans Plouffe, ni Diawara, avec donc la seule Djalbi-Tabdi, vaillante (14 rebonds, 9 points, 18 d'évaluation) comme intérieure, les Demoiselles "ont toutes joué avec leur cœur" dixit Cécile Piccin, "fière de de mes joueuses qui se sont données à fond. Elles laissent une belle image, finissent sur une très belle note. De toute façon, sans intérieure on ne peut pas gagner !"

La LFB aura appris à se méfier de Maggie Lucas !
La LFB aura appris à se méfier de Maggie Lucas !

Pourtant, les visiteuses ont attaqué les débats sur un rythme élevé, profitant de l'adresse d'Hejdova (19 points à 73%), de l'intelligence d'Aubert (7 passes) et de la puissance maîtrisée de Tobin (22 points), sans oublier le brio de Murphy (12 points, 8 rebonds, 5 passes). Les Artésiennes, avec un banc où s'asseyaient les Espoirs Maillard, Mulumba et Frédéric, au côté de Mendy, souffraient, comptant jusqu'à 18 points de rebours (16-34, 13'). Mais, admirables, elles refusaient de céder et, petit à petit, grignotaient leur retard. Turcinovic, déchaînée, signait une prestation étourdissante (36 points, 28 d'évaluation) et entraînait dans son sillage ses partenaires.

Murphy vs Turcinovic
Murphy vs Turcinovic

"Lidija, c'est un petit prodige ; elle est bourrée de talent... et n'a que 20 ans. Après les JO, je suis sûre qu'elle fera partie de la relève de l'équipe de France" admirait Cécile Piccin. Lucas et Rooney apportaient leur écot et, dans une salle bouillonnante, Arras recollait à trois points (67-70, 34').

Un clapping mérité !
Un clapping mérité !

Un fol espoir traversait les travées mais Angers et Murphy arrêtaient la fête en signant un 0 - 10 (67-80, 38'). Mais, au fond, peu importe, les Arrageoises avaient assuré l'essentiel : montrer que ce groupé était animé de vraies valeurs. Les supporters acclamaient donc leurs protégées, sans oublier de saluer Cécile Piccin, qui le méritait bien !

Tag(s) : #Championnat 2014-15

Partager cet article

Repost 0