Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Il y a eu du mieux dans les attitudes" admettait Cécile Piccin à l'issue de la défaite (75-61) d'Arras à Nantes avant toutefois d'ajouter : "actuellement on survit et on attend la fin."

Privées de Diawara, laissée au repos, les Demoiselles, comme au Hainaut, ont opté pour une défense en zone, que leurs adversaires, adroites à trois points (7/15), ont su contourner. Bien évidemment dominatrices à l'intérieur, malgré l'activité de Djalbi-Tabdi (9 points, 9 rebonds) et de Westelynck (9 rebonds), les locales se sont vite détachées dans le sillage d'une Skuballa précieuse (20 points à 73%, 21 d'évaluation). Bien prise (22 points certes, mais à 29¨%), Lucas a lutté pour maintenir son équipe à flot, aidée par une Turcinovic retrouvée (17 points, 6 rebonds, 5 passes, 14 d'évaluation).

L'écart n'a cessé de croître entre les deux formations lors de trois premiers quart temps à sens unique. Dans les dix dernières minutes, Emmanuel Coeuret a lancé sa classe biberon. Ces changements ont permis à Arras de se rapprocher mais sans jamais inquiéter leur hôte.

Tag(s) : #Championnat 2014-15

Partager cet article

Repost 0