Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En venant à bout de Chartres (64-59), juqu'alors invaincu, Arras a équilibré son bilan et compte désormais deux succès, à domicile, pour deux revers, à l'extérieur. Si "cette victoire fait du bien,, notre prestation n'est pas suffisante", reconnaît Sabrina Reghaïssia. Comme contre Strasbourg, les Artésiennes, qui ont longtemps semblé supérieures à leurs hôtes, ont tremblé jusqu'au bout, incapables de préserver la belle marge qu'elles s'étaient constituée grâce à une excellente fin de deuxième quart-temps (24-22, 16' puis 37-25, 20'). "Même si nous avons toujours été devant, nous avons pêché à un moment clef", admet Quentin Buffard, pensant sans doute au troisième quart quand ses protégées ont souffert face au regain d'intensité défensive adverse. "Nous devons donc rester concentrés pendant 40 minutes et savoir mieux gérer nos temps faible", explique l'entraîneur qui pointe aussi la fébrilité qui touche ses troupes en fin de partie. "Est-ce que nous doutons ? Est-ce que le match de La Roche était encore dans les têtes ? Nous manquons de sérénité, nous ne tuons pas nos matchs. A nous de travailler cela." Ce stress est illustrée par les deux fautes offensives commises coup sur coup par la pourtant expérimentée Reghaïssia ou par les nombreuses balles perdues (22 !). Dans les dix dernières minutes, Chartres est ainsi revenu à  - 1 (45-44, 31' puis 47-46, 32'), avec même une possession pour prendre les commandes. Heureusement,  Konaté, jusqu'alors discrète, a inscrit 5 points et signé une interception ultra précieuse. "Elles ont su aller chercher la victoire", appréciait toutefois le coach quand Reghaïssia soulignait "le rôle du public, qui nous a aidées, nous a apporté de la motivation, de l'adrénaline".

Belle fin de match pour Aminata Konaté

 

Auparavant, Arras avait alterné de bonnes choses, comme le passage de Mulumba à la mène (5 points à 100%, 2 passes, 1 interception pour 10 d'évaluation en 10 minutes) ou la prestation de Constant (14 points, 6 rebonds, 19 d'évaluation) sous les paniers, et de moins bonnes, comme les difficultés récurrentes de Pagnier (1/3 au shoot). De plus, Lloyd, blessée, n'a pas eu son rendement habituel même si elle a apporté 14 points, 6 rebonds et 4 passes.

Plus de photos, dernières news : Au pied du beffroi des stades

Le point sur la Ligue 2 : FFBB

Gros travail de Fabienne Constant

 

Tag(s) : #Championnat 2016-17

Partager cet article

Repost 0