Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grosse performance de Fabienne Constant

Arras a fini les matchs allers sur une bonne note en dominant Montbrison (74-71). Si les Demoiselles ont globalement dominé leur sujet ("Nous avons toujours été devant ; nous contrôlions" dixit Quentin Buffard), elles ont, une nouvelle fois, été incapables de tuer définitivement le match. "Nous devons être plus intelligents, savoir mettre le ballon sous le bras quand il le faut", poursuivait le coach qui, pensant sans doute au match contre l'INSEP, signalait que "en début de saison, nous aurions peut-être perdu ce type de rencontre".

Si Arras, porté par une Constant très présente (21 points à 71%, 23 d'évaluation), a su se détacher (28-16, 13'), les visiteuses n'ont jamais renoncé. Annoncées comme des spécialistes du tir à trois points, elles ont prouvé ce talent, dans la lignée de Maznichenko, brillante (25 points avec un 6/10 au tir primé et 7 rebonds) et de Cabaton (3/3). Au total, elles ont signé dans cet exercice un 12/24. Comme elles ont fait jeu égal dans la raquette (33 à 34), grâce notamment à la puissante Njonkou (11 prises), elles sont constamment restées dans le match, recollant même à un point  grâce à un 9-0 (49-48, 27'). A cet instant, Maznichenko, le facteur X de Montbrison, fatiguée,  a quelque peu disparu des débats... Heureusement ! Les filles de la Loire ont même survécu, dans le dernier quart, à un 9-0 (62-59, 34' puis 71-59, 37') pour s'offrir une balle de prolongation sur leur dernière possession ; bon, il ne leur restait qu'une seconde pour égaliser (74-71, 40'). 

Les locales ont toutefois bien négocié cette résistance. Pagnier (13 points, 3/6 à trois points) a trouvé le mille pour préserver l'avance des siennes. Konaté a pesé dans les moments importants. Surtout, les Demoiselles ont signé 10 interceptions qui leur ont permis d'inscrire 14 points rapides. 

Avec ce succès, couplé à la défaite de Landernau, Arras monte seul sur la troisième marche du podium. 

Galerie photos : Au pied du beffroi des stades

 

Tag(s) : #Championnat 2016-17

Partager cet article

Repost 0