Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Menacé par les mauvais résultats de leur équipe, le duo Bonicel - Fouda avait vu leurs joueurs se mobiliser pour les soutenir. Dimanche, contre Saint-Denis, les rugbymen arrageois ont prouvé par leurs actes leur attachement à leurs coachs... et à leur club. Dans des conditions dantesques, ils ont arraché dans les dernières secondes, avec coeur et intelligence, un succès précieux (24-17). 

Si le RCA est toujours dernier, il profit des revers d'Epernay et Domont pour revenir à un point du premier non-relégable. « On recolle », savourait Raphaël Bonicel, ravi de voir « crédibilisé le travail entrepris depuis début janvier : il fallait que ça paye d'un point de vue comptable ! ». L'entraîneur appréciait de voir ses joueurs passer outre certaines décisions arbitrales : « nous sommes sifflés comme des derniers. C'est compliqué mais l'équipe a su oublier cette frustration : elle avait l'envie de lutter contre cette injustice ».

 

Si ce résultat est fondateur, Raphaël Bonicel est déjà tourné vers la réception de Beauvais, dimanche prochain. « Il ne faut pas que le match d'aujourd'hui ne soit qu'un feu de paille », conclut-il en se dirigeant vers le vestiaire d'où s'échappent cris et musique. « Allez, je vais partager une bière avec les gars ! ».

Galerie photos :

Au pied du beffroi des stades

Tag(s) : #Rugby

Partager cet article

Repost 0