Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D2 : Arras 2-1 St Maur (0-0)

Buts : Leuko (85') et N'Dyaye (90' + 1') pour Arras. Montgenie (68') pour St Maur

Avertissement : Boumerar (90' + 2') pour St Maur.

Arras : Mancion - Leuko, Levacher (cap), Herbet, Denis (puis Lefèvre, 80') - Martin (puis Gossart, 88') - Meffometou, Schepers (puis Tellier, 80'), Coquet, Maurice - N'Dyaye. Entraîneur : Krawczyk.

St Maur : Gauthier - Konté, Amaro (cap), Nowak, Hacard - Paprzyck (puis Bergé, 88'), Hanni - Montgénie, Boumerar, Léocardie (puis Arnaudo, 77') - Gomes. Entraîneur : Mansouri.

 

Dans une partie rendue compliquée par un fort vent, les Arrageoises ont réussi un beau retournement de situation. Menées contre le cours du jeu sur une action confuse conclue par Montgénie (0-1, 68'), elles ont su inverser la tendance dans les dernières minutes. Leuko a repris au deuxième poteau un bon centre de Maurice pour égaliser (1-1, 85'). N'Dyaye, récompensée ainsi de sa prestation de titan, a  ensuite profité d'un bon coup franc de Gossart pour donner la victoire aux siennes (2-1, 90' + 1'). "Félicitations aux joueuses, qui ont montré un bon état d'esprit", lançait Daniel Krawczyk à l'issue des débats. Le coach appréciait aussi l'apport déterminant de ses trois remplaçantes et savourait son changement tactique :"nous sommes passés à un système avec deux attaquantes... et ça a marché !"

 

Quoique jouant contre le vent, Arras se procure les meilleures opportunités en première période. Maurice, en bonne position, ne cadre pas sa frappe (16'). Coquet, auteure de gestes de classe, se montre trop collective en servant Meffometou dont la frappe est repoussée par Amaro, l'expérimentée défenseure de Saint-Maur (29'). Le jeu artésien penche sérieusement à droite, avec de nombreux échanges made in Cameroun entre Meffometou et Leuko. 

Au retour des vestiaires, l'emprise des locales s'accentue. Souvent signalées hors-jeu, souvent défaillantes dans le dernier geste, elles doivent toutefois se contenter d'une domination stérile. Quand St Maur, toujours soucieux de proposer un football propre et technique, ouvre le score, le destin de la rencontre semble leur échapper. "Nous sommes dans une situation où la plus petite de nos erreurs nous coûte un but", regrette Daniel Krawczyk. Juste après ce but, Mancion signe une parade kamikaze devant Montgénie (71'). Grâce à cet arrêt brillant, l'AFCF pourra ensuite renverser le score.

"Nous voulons finir le plus haut possible, c'est à dire deuxième ou, au pire, troisième. Je vais bientôt intégrer deux ou trois U19 pour les aguerrir... mais en prenant soin de ne pas les griller !" se projette l'entraîneur arrageois.

 

Tag(s) : #Football, #AFCF

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :