Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après s'être imposé lors de la première manche, Arras s'est incliné mercredi dernier à Calais (76-60), au terme d'une prestation insipide. Samedi, pour la belle, les Demoiselles ont de nouveau cédé (65-74) face aux Maritimes. Elles sont donc éliminées en quart de finale des play-offs. Après avoir atteint leur premier objectif, le top 4 lors de la saison régulière, elles ont échoué dans la seconde partie de leur mission : arriver au moins en demi-finale. Pourquoi ?

Blessures et fatigue : manque de rotation

L'aventure 2016/17 des Demoiselles aura été marquée par de nombreuses blessures. Fabienne Constant a manqué les trois matchs des phases finales. Touchée au dos au début du deuxième match contre Calais, Lloyd était bien trop diminuée pour apporter son habituel écot. « Notre adversaire avait plus de rotation que nous », constatait Quentin Buffard qui pointait aussi la fatigue qui touchait son effectif, trop court pour assumer la lourdeur de la Ligue 2. « Lors de la dernière manche nous avons eu le cœur pour revenir mais notre manque de fraîcheur nous a empêchés de passer devant », détaillait le technicien dont l'équipe était revenue à 38 – 38 (24') après un début difficile.

Manque d'adresse

Arras, durant les play-offs, s'est montré bien trop maladroit pour espérer l'emporter. Dès que Calais a opté pour une défense de zone, les Artésiennes n'ont plus trouvé de solution. « Lors de la belle, nous étions à 1/10 à trois points à la mi-temps... » regrettait l'entraîneur qui insistait aussi sur les nombreux paniers faciles manquées par ses joueuses.

Manque d'ambiance

Quentin Buffard, quelque peu désabusé, concluait en disant qu'il n'avait pas eu l'impression de disputer des play-offs. Pour les deux matchs à Tételin, le public n'a pas répondu présent. Le kop local a pâti de la comparaison avec l'enthousiasme des supporters calaisiens venus en masse supporter leur équipe. On n'a pas senti les Demoiselles poussées par une grande passion...

Tag(s) : #Basket, #Arras Pays d'Artois

Partager cet article

Repost 0