Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elise Cammas, ailière d'1,78 m venant de Limoges, rejoint Arras pour deux ans. Internationale en jeune, la jeune femme de 20 ans devrait disputer en juillet le Championnat d'Europe U20 au Portugal.

Comment expliquez-vous la difficile saison 2016/17 de Limoges ?
Je pense que cette saison a été compliquée à partir du moment où de mauvais choix ont été faits. Le groupe a été formé avec des joueuses qui n'avaient pas du tout les mêmes ambitions.

Comment l’avez-vous vécue, vous qui avez eu un gros temps de jeu ?
Je ne l''ai pas très bien vécue. Il y avait trop de différences entre certaines d'entre nous, dans   les façons de penser, de travailler. Nous n'avions pas les mêmes objectifs personnels et collectifs. C'est pourquoi la saison a été assez longue. Heureusement, je me suis fait deux amies avec lesquelles je me retrouvais. Concernant mon temps de jeu je ne serais jamais satisfaite (rire) ! J'aimerais pouvoir jouer 40 minutes à chaque match, bien sûr. Lors de certaines rencontres je jouais moins et c'était frustrant. Je ne comprenais pas forcément les choix des coachs.

 

Quels souvenirs gardez-vous de votre passage à Montpellier ?
J'ai adoré Montpellier au niveau extra basket ! Je m'y suis fait des amies. Niveau basket je n'ai pas su prendre ma chance. Avec le coach James Wade ou encore dans le groupe des professionnelles, je n'ai pas répondu présent. Je le regrette aujourd'hui car les entraîneurs auraient pu beaucoup m'aider. J'ai eu une bonne coach espoir, Julie Masson, dont je garde de super souvenirs. J'ai rencontré à Montpellier de belles personnes que je n'oublierai jamais.

Quelles raisons vous ont poussée à signer à Arras ?
Arras est un club avec des ambitions, c'est ce qui m'intéresse. Je connaissais aussi Krissy Badé et je lui ai fait confiance tout simplement. De plus, puis Quentin Buffard m'a l'air d'être un très bon coach. J'ai hâte de reprendre !

Allez-vous parallèlement poursuivre vos études en STAPS ?
Je souhaite poursuivre mes études car on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait. J'attends les résultats de cette année. Soit je continue le parcours STAPS, soit j'essaie d'entrer en Ecole de Kiné car c'est ce que je souhaite faire. 
C'est vraiment un métier qui me plait, qui permet de rester dans le monde du sport.

Quelles ambitions avez-vous avec l’équipe de France ?
Tout d'abord je souhaite être sélectionnée, pour ensuite aller chercher la médaille d'or qui nous a échappé il y a deux ans. Cette sélection me tient beaucoup à coeur car c'est ma dernière année avec les jeunes.

Vous avez la réputation d’avoir un caractère difficile… Est-ce vrai ?
Caractère difficile... Je ne sais pas.  Je pense que j'ai du caractère, c'est sûr, mais quand on me connaît je suis pas si difficile que ça.

Quelle sont vos ambitions pour la future saison ?
Je souhaite apporter mes qualités à l'équipe et progresser durant cette année pour devenir meilleure, bien sûr !

Quelles sont vos principales qualités en tant que basketteuses ?
Depuis petite j'ai toujours aimé shooter à 3 points... car ça vaut plus que deux (rire). Je pense que c'est ma première qualité. Mon caractère, le fait de ne pas me laisser marcher dessus, m'aide aussi beaucoup à m'affirmer sur un terrain.

Tag(s) : #Interviews, #Basket, #Arras Pays d'Artois

Partager cet article

Repost 0