Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le samedi 9 septembre, Arras se déplaçait à Furiani Agliani, club corse situé à proximité de Bastia. Retour sur un long déplacement qui a permis aux Artésiens de remporter leur première victoire (0-1), après trois nuls et une défaite.

L’aller

Le rendez-vous à Degouve est fixé à 6 heures, le matin de la rencontre, pour une délégation de 25 personnes – 16 joueurs, quatre membres du staff, cinq dirigeants. « Un peu tôt pour le réveil mais cela fait partie des contraintes que nous sommes tous prêts à accepter », relativise Jordan Herbaut. L’embarquement à Orly se fait à 10 h 35 pour une arrivée à Bastia à 12 h 15. Le match a été repoussé à 19 heures pour permettre aux Arrageois de mieux récupérer.

Un long voyage...

L’après-midi se passe « dans un superbe hôtel » pour la sieste et la collation. Le groupe arrive au stade à 17 h. Jean Deneuville, le secrétaire général, se félicite des « bons échanges avec Furiani, qui a accepté toutes nos requêtes, comme celle de décaler le coup d’envoi d’une heure. Le club adverse nous a fourni les ballons et la pharmacie. Bien sûr, nous leur rendrons la pareille au retour ».

Le match

Bienvenue en Corse ! Les débats se sont déroulés dans une atmosphère typiquement ilienne, agrémentée d’épisodes rocambolesques. L’arbitre s’est blessé dès les premières minutes. « Au sifflet, nous avons donc eu un gars du coin », sourit Mustapha Aït-Bouhou qui s’étonne encore des « dix minutes de temps additionnels accordées alors que trois étaient annoncées ! ». Le milieu, comme ses partenaires, pointe certaines décisions discutables. « Plusieurs cartons rouges auraient dû être sortis contre eux », affirme Jordan Herbaut. Les deux hommes insistent aussi sur « une ambiance malsaine, sur le terrain, comme en dehors ». Au menu : insultes et jets de projectile. Valentin Lamiaux, lui, modère : « on sentait une petite tension dans les tribunes mais rien de flagrant ». Les hommes de Reynald Dabrowski ont toutefois sorti « un match de guerrier, qui va nous servir pour la suite du championnat », dixit Jordan Herbaut, buteur sur une passe de Roger N’Dogo.

Le retour

Les Arrageois ont dormi sur place… après avoir célébré les 30 ans de Sébastien Bernard ! Couplée à la première victoire de la saison, la fête fut « extraordinaire… ce qui a engendré un retour difficile pour certains », s’amuse Jordan Herbaut. « Ce voyage a permis de renforcer l’esprit de groupe. Nous vivons bien ensemble. Il faut maintenant enchaîner les succès », se félicite Valentin Lamiaux. L'AFA a peut-être lancé sa saison en Corse...

C'est la fête !

Galerie photos ici

Tag(s) : #AFA, #Football

Partager cet article

Repost 0