Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arras 1 – 1 La Roche/Yon (0-0)

Arbitre : Mme Grod

Buts : N'Diaye (59', pen) pour Arras. Dhaeyer (87') pour La Roche.

Avertissement : Cosson (84')

Arras : Mancion – Denis, Herbet, Prette, Schepers – Coquet, Martin – Taquet (puis Crammer, 55'), Tabary 'puis Polito, 79'), Liénard (puis Lefebvre, 50') – N'Diaye (cap). Entraîneur : Krawczyk.

La Roche : Picaud – Coudrin, Dhaeyer, Micheneau, Cosson (cap) – Liaigre, Gossart – Marchadie (puis Paillat, 83'), Guillard (puis Karadjou, 70'), Palmer (puis Roux, 51') – Boisveau. Non entrée : Verbonne. Entraîneur : Rouzo.

Belle partie d'Audrey Tabary

Disposant d'un groupe homogène, Daniel Krawczyk multiplie les changements d'un mach à l'autre, donne du temps de jeu à tous les membres de son groupe. Pour affronter La Roche, il avait ainsi, par exemple, placé Schepers arrière latérale. Ces modifications, logiquement, nuisent à la mise en place d'automatismes. Ainsi, en première période, les Arrageoises ont souffert, malmenées par le jeu en profondeur de leur adversaire. La défense artésienne, à plat, ne parvenait ni à contenir les courses de Boisveau, ni a empêché les milieux vendéennes d'ajuster leur ouverture. Prises dans leur dos, les arrières souffraient... mais pouvaient compter sur une Mancion impeccable. La gardienne intervenait sur un centre de Palmer (21'), s'opposait à un tir écrasé de Guillard (26') et, surtout, remportait son duel face à Boisveau (30'). Offensivement, les locales, malgré les efforts de N'Diaye en pivot, étaient plus que discrètes.

Marion Mancion arrête le penalty, début d'une séquence cocasse.

Au retour des vestiaires, le coach changeait deux joueuses et cette réorganisation portait ses fruits. Les locales, sous l'impulsion de Coquet, s'imposaient au milieu. « Nous avons eu une bonne réaction. Nous étions meilleurs après la pause », appréciait le coach qui voyait N'Diaye transformer le penalty obtenu par Tabary (1-0, 59'). La Sénégalaise avait ensuite la balle de break mais elle perdait son duel face à Picaud (72'). Le tournant du match ? La Roche reprenait ensuite le jeu à son compte, profitant de la fébrilité artésienne. Les Vendéennes croyaient à l'égalisation quand Boisveau, lancée dans l'espace, était fauchée par Mancion (76'). Le penalty donnait lieu à une successions de scènes cocasses, orchestrées par une arbitre dépassée, qui se concluaient par un coup franc pour Arras ! La Roche arrachait une égalisation logique par Dhayer, oubliée au second poteau sur un corner (87'). « On n'a pas le droit de prendre un tel but ! » pestait Daniel Krawczyk qui reconnaissait avoir affronté « une très bonne équipe, avec du répondant ».

Tag(s) : #AFCF, #Football

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :