Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

PorteRamla.jpg

 

Nous y sommes ! Dans quelques heures, les Demoiselles d'Arras entreront dans l'arène qui fera d'elles, peut-être, des reines d'Europe.

Les tensions apaisées, ou reportées à plus tard, toute la ville communiera avec son équipe pour la pousser vers la coupe, vers l'exploit. La salle Tételin vivra sans nul doute ses heures les plus fortes, du suspense de la rencontre à l'apogée du succès, de l'incertitude des débats à l'abysse de la défaite ; qui sait ?

Après le nul quelque peu frsutrant du match aller, les deux équipes joueront le titre sur un seul match, sur quarante petites minutes. Unité de lieu, de temps et d'action, la dramaturgie est parfaite, l'intensité sera totale.

A l'issue de la première manche, longtemps dominée par Arras, les joueuses de Ramla avaient indiqué avoir joué leur pire match de l'année et avaient sous-entendu être rentrées fatiguées de leur final four victorieux en coupe d'Israël. Réalité ou coup de bluff ? Même si les partenaires de Doron ne manquent ni d'atouts, ni de qualités (à l'image des talentueuses Américaine Wright et Willingham), les  Artésiennes peuvent s'imposer, surtout dans leur antre, soutenues par leurs fans.Le combat, déjà féroce la semaine dernière, promet d'atteindre des sommets ! 

Le vainqueur obtindra son billet pour l'Euroleague... et le vaincu vivra de regrets. Espérons que le mur des Lamentations restera en Israël !

 

 

Salle.jpg

Le calme avant la tempête

 

 

Tag(s) : #Eurocoupe 2010-11

Partager cet article

Repost 0