Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Coupe-8589.JPG

Pas de miracle pour Arras, qui a payé cher sa mauvaise entame de match face à Villeneuve

 

En huitième de finale de coupe de France, Arras s'est logiquement incliné face à Villeneuve (64-79), dans un derby globalement maîtrisé par les Nordistes. Les Demoiselles ont toutefois lutté avec abnégation et volonté pour offrir une belle résistance à leurs adversaires.

Après 5 minutes de jeu, la partie semblait pliée (4-15, 5'). "Nous avons pris un mauvais départ, donnant le fouet pour nous faire fouetter. Notre placement, surtout celui d'une joueuse (Michailova ?), n'allait pas. Nous manquions de rigueur, d'attention et les avons laissé dérouler. Nous devons entrer sur le terrain avec nos choix tactiques appliqués au rasoir !" Hurlants.JPGregrettait Marc Silvert dont l'idée était de profiter de la maladresse adverse aux tirs extérieurs observée depuis le début de la saison. Mais, ce soir, Williams (21 points à 7/9 à trois points) et Gomis (11 points) se sont régalées, bien servies par une Eldebrink à l'intelligence redoutable pour décrypter les systèmes adverses (11 passes). Dans cette entame Arras n'était guère mieux offensivement, égrainant de nombreux ballons et offrant des contre-attaques aux visiteuses. Bref, rien n'allait ! Mais les Artésiennes, courageuses en diable, se sont reprises. Evans se créait des tirs (13 points) et chipait des munitions (3 interceptions). Surtout, à l'intérieur, Coulibaly, énorme, (22 points, 14 rebonds et 25 d'évaluation) livrait un duel de titans, de titane à la paire Meeseman (16 points, 7 passes, 4 rebonds et 28 d'évaluation) - Sanni (13 points, 6 fautes provoquées). Les visiteuses multipliaient les fautes pour endiguer ce sursaut arrageois. Les Demoiselles revenaient dans la partie (20-27, 10' puis 36-36, 28') pour atteindre la pause avec un faible débit (38-44, 20'). Le quart d'heure suivant la mi-temps était équilibré. Les locales s'approchaient mais ne parvenaient pas à recoller. L'écart oscillait entre 6 et 1 point (59-60, 31'). "nous n'avons jamais paniqué quand elles revenaient" appréciait Frédéric Dusart, le coach de Villeneuve, quand son homologue reconnaissait que "même si nous nous sommes battus, c'est usant d'être derrière." Williams, à quatre minutes du terme, pliait la rencontre de deux shoots primés en une minute (61-66, 36' puis 61-74, 38'). Coulibaly, sous les applaudissements de Tételin, quittait le parquet et, pour les ultimes secondes, Marc Silvert alignait ses cinq jeunes.

Coupe-8596.JPG

Coulibaly - Meesseman, duel de titans !

 

Points Arras : Coulibaly (22), Evans (13), Michailova (9), Krawczyk (8), Lardy (6), Carmona (6). 43% de réussite

Points Villeneuve : Williams (21), Meesseman (16), Sanni (13), Gomis (11), Eldebrink (6), Lokoka (6), Diawara (2). 56% de réussite.

Rebonds Arras : 33 dont Coulibaly (14), Herrscher (5)

Rebonds Villeneuve : 31 dont Diawara (7)  et Eldebrink (7)

Passes décisives Arrras : 11 dont Evans (4), Lardy (3)

Passes décisives Villeneuve : 26 dont Eldebrink (11), Meesseman (7).

Balles perdues Arras : 21 dont Coulibaly (5)

Balles perdues Villeneuve : 17 dontWilliams (3), Lokoka (3), Sanni (3)


Lardy.JPGUn match difficile pour Anaël Lardy

Tag(s) : #Coupe de France 2013-14

Partager cet article

Repost 0