Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1.JPG

Encore un match haut de gamme pour Lidija Turcinovic, en apesanteur actuellement

 

"C'est bien de gagner ce troisième match en six jours" se félicitait Cécile Piccin après la nette victoire (87-69) d'Arras face à Calais dans le derby du Pas de Calais. Avec une évaluation d'équipe de 107, 52 % de réussite au shoot (40% à trois points) et cinq joueuses à plus de 10 points, les Demoiselles ont conforté sans trembler leur quatrième place face à un adversaire valeureux et plus consistant qu'à l'aller.

Les Artésiennes ont signé trente minutes de qualité après une entame brouillonne (10-19, 7'). "Nous n'étions pas dedans en début de rencontre ; il nous a fallu dix minutes pour nous mettre en route. Bon, je n'ai pas eu peur car j'osais espérer que nous allions nous réveiller. Mais ces trous sont gênants : contre Nantes ou Calais, nous pouvons nous reprendre mais quand ça arrive contre Montpellier, lors du troisième quart temps, nous ne revenons pas. Il nous faudra 4travailler là-dessus !" admettait la caoch arrageoise qui demandait un pressing tout terrain à ses protégées pour trouver leur rythme, mettre la pression et fatiguer l'adversaire.Les locales pointaient en tête à l'issue du premier quart temps (22-21) et n'allaient plus jamais êtrs inquiétées ensuite. Dominatrices aux rebonds (41-28), mieux en place collectivement, supérieures individuellement, elles récitaient sans trembler leur partition. Lucas enquillait les paniers (27 points à 47%), Diawara ( la meilleure n°5 de la Ligue ?), bien secondée par Djabli-Tabdi, régnait dans la raquette (19 points, 10 rebonds) malgré les efforts de Covington et Turcinovic, une nouvelle fois brillante (13 points à 83%, 8 rebonds, 6 passes, 6 fautes provoquées), passait d'un poste à l'autre avec une facilité déconcertante. "C'est mon homme à tout faire ! Elle a une mentalité exemplaire, mon bébé !" s'enthousiasmait son entraîneure. Avant les dix dernières minutes, l'écart atteignait les 23 unités (73-50, 30'). Calais, pourtant, ne renonçait pas, à l'image des prestations solides de sa recrue, l'ex-Arrageoise Bacharova (11 points),  de Mirchaeva (18 points et 2/2 à trois points) et de Hassel (16 points). De même, Cibert, malgré un marquage serré de ses homologues, ne baissait pas les bras (10 points, 7 passes et 12 fautes subies !). Comme, de plus, Cécile Piccin faisait tourner son effectif, les visiteuses réduisaient l'écart (87-69, 40').

2

Rien ne résiste à Super Djéné !

Tag(s) : #Championnat 2014-15

Partager cet article

Repost 0