Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mitchell.jpg

Leilani Mitchell a brillé de mille feux contre Villeneuve :

l'Américaine tient à mener Arras en Eurocoupe !


 

 

Au terme d'un match maîtirsé, Arras a dominé Villeneuve (84-77), pour la cinquième fois en sept confrontation. Après le nul obtenu au Palacium, ce succès est synonyme de qualification pour les demis-finales du Challenge Round, une première dans l'histoire du club. Pour obtenir un billet pour l'Eurocoupe, il faudra maintenant éliminer Nantes (aller mercredi à Tételin, retour samedi prochain) avant de dominer le vainqueur de Basket Landes - Mondeville. Pas facile, facile comme programme...  mais envisageble si les Supporter.jpgArtésiennes jouent comme ce soir.

Portées par une Mitchell en ébullition (31 points à 69% de réussite, 5 passes décisives pour 37 d'évaluation), les Arrageoises ont fait la course en tête. La meneuse américaine, "monstrueuse" dixit Bruno Blier, a permis à son équipe de prendre une petite avance (21-10, 8' puis 33-20, 14' écart maximal). Surtout, elle a su contrer les vélléités nordistes, marquer les paniers qu'il fallait quand les visiteuses se rapprochaient. En effet, les protégées d'Abdou N'Diaye ont fait l'élastique quarante minutes durant. Elles se rapprochaient, parfois tout près (51-49, 25') mais étaient incapables de revenir à hauteur de leur adversaire. La justesse de Tanqueray (18 points avec un joli 6/9 à trois points et 5 passes Gominez.jpgdécisives), l'abnégation de  Thomas (15 points) et Sanni (16 poins), malgré tout bien contenue (36% de réussite), ne suffisaient pas.  Dans le sillage de leur capitaine, les locales s'illustraient à tour de rôle. Malashenko scorait, de près comme de loin (17 points), Putnina défendait (3 contres, 6 rebonds), Akonga (9 points, 8 rebonds) et Amant (9 points, 6 rebonds) s'employaient sous les panneaux. La défense de Villeneuve, souvent, prenait des airs de gruyère quand celle d'Arras ressemblait, dès que le score se resserait, à de la mimolette extra-vieille ! Seule Konteh, à la place d'une Gomis victime d'un coup sur le nez, jouait un ton en dessous : gourmande, elle se gavait de shoots... sans réussite (0 point). De plus, à l'exception d'Amant, touchée au pied, et d'Akonga, émoussée, l'équipe semblait frâiche physiquement. Pas mal, après une saison aussi éprouvante !

Dans ce "beau match, avec de l'adresse, de l'engagement et de l'envie, surtout dans le cadre du Challenge Round" comme l'a décrit Bruno Blier, il est juste dommage de "les avoir laissé revenir,  à cause de quelques pertes de balle. On  aurait pu tuer la rencontre." L'entraîneur artésien était soulagé : "Je n'aurais pas aimé finir sur une défaite à domicile" concluait-il, l'esprit tourné vers Nantes. Le potager pourra encore attendre une semaine... au moins !

 

Coach

Les coaches, comme les joueuses d'ailleurs, ne sont pas encore en vacances :

Le potager de Bruno attendra !

 

 

Sanni.jpg

Impressionnante Sanni : Pauline Akonga en perd le ballon !

 

Konteh

Adja Konteh a beaucoup tenté... et peu réussi (0/4 au tir) !

Tag(s) : #Challenge Round 2011

Partager cet article

Repost 0