Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Basket8

 Nadia Grishaeva - ici lors du match aller - a brillé à Challes

 

TchangoueChalles, l’une des meilleures équipes de la saison, était jusqu’à samedi en tête de la Ligue, à égalité avec Bourges et Montpellier ; les trois cadors du championnat ne s’étaient inclinés qu’à quatre reprises. Maintenant, après le passage des Arrageoises, les Savoyardes comptent cinq défaites ! Les Demoiselles ont en effet signé un authentique exploit en dominant leurs hôtes (77-81).

« C’est une petite surprise » admettait Thibaut Petit avant de préciser : « mais quand on est efficace offensivement, on ne craint personne ! » Avec 52% de réussite aux tirs, les Artésiennes avaient sorti l’adresse des grands soirs, dans le sillage d’une Tchangoue (20 points à 9/11) en état de grâce. Outre l’ancienne Havraise, trois joueuses ont signé une prestation haut de gamme, avec plus de dix points à leur compteur personnel. Leilani Mitchell (18 points avec un solide 3/4 à trois points) a affiché un sang froid impressionnant en fin de rencontre, quand Challes grignotait son retard. Grishaeva, omniprésente, a ajouté 12 rebonds à ses 21 points pour une évaluation de 25. Reghaissia est quant à elle sortie de sa mauvaise passe pour apporter son écot (14 points). « De plus nous sommes restés constants et solides défensivement » savourait l’entraîneur belge qui a laissé Akonga sur le banc – 1’33’’ de présence sur le parquet pour la Congolaise.

Après une première période équilibrée (37-32, 20’), les visiteuses ont réalisé un « troisième quart temps d’anthologie », dixit Thibaut Petit. Malgré Mistie Mims (17 points), les Savoyardes ont fondu, se sont liquéfiées sous les assauts de leurs adversaires qui inscrivaient 15 points d’affilée à une défense devenue gruyère. A moins de six minutes du terme, Arras pointait à + 17 (44-61, 34’). Mais, comme lors de leur dernier déplacement à Tarbes, les Demoiselles ont souffert pour conserver leur avantage. Les locales, portées par une salle incandescente, sont revenues dans le match (61-65, 37’). Les ultimes minutes ont été longues... surtout la dernière, interrompue par plusieurs temps morts et de nombreux lancers francs. Mais, maîtresses de leurs nerfs, les visiteuses n’ont pas tremblé. Elles ont préservé leur magnifique succès (77-81).

 

Photo d'Alex Tchangoue : JC Klein

 

Tag(s) : #Championnat 2011-12

Partager cet article

Repost 0