Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plouffe

Pour son premier match, avec seulement trois entraînements avec ses nouvelles partenaires,

Michelle Plouffe a brillé.

 

 

"Ca nous évite de démarrer avec un possible 0 sur trois" faisait remarquer Cécile Piccin, ravie, à l'issue de la victoire d'Arras contre Angers (61-66) lors de l'Open de la Ligue. La victoire de ses protégées à peine entérinée, la coach se projetait déjà vers le déplacement à Bourges - "où les filles veulent aller pour gagner" - de mercredi et la réception de Montpellier, samedi. Mais, avant de réfléchir aux duels face à ces deux ogres, il convient de savourer ce précieux succès, fruit d'une envie, d'une combativité et d'un talent certains.

DiawaraComme le reconnaît l'entraîneur angevin, David Girandiere, "Arras mérite sa victoire. Nous avons été en difficulté tout le match et, si nous l'avions emporté dans les dernières secondes, comme nous en avons eu la possibilité, cela aurait été un hold-up." Dans le sillage d'une Diawara étincelante (27 d'évaluation, 12 points et 14 rebonds), "qui nous a fait mal" dixit le technicien du Grand Ouest, les Demoiselles saisissent d'entrée leurs adversaires à la gorge. Elles s'extirpent de premières minutes polluées par de nombreuses maladresses des deux côtés (4-10, 7'). "Nous avons manqué des choses facile en début de rencontre. Le trou s'est  fait rapidement" regrette Aubert, la capitaine vaincue. Les Artésiennes survivent ensuite aux fautes rapides de Vrdoljak - bien suppléée par une Turcinovic précieuse dans le deuxième quart temps - et de Djalbi-Tabdi, conséquence d'une défense rugueuse, notamment sur le danger Murphy, bien contenu en première mi-temps. A la pause, malgré une technique sifflée à Cécile Piccin, les partenaires d'une Rooney de plus en plus à l'aise au fil du match disposent d'une petite marge (23-32, 20').

L'écart maximal atteint les + 12 au retour des vestiaires (23-35, 21', sur un trois points de Vrdoljak) avant qu'Angers ne joue à l'élastique... puis se rapproche dangereusement grâce à la taxe intérieure présentée par Tobin (22 points, 7 rebonds) et à l'adresse de l'incontournable Murphy (17 points). Mais Plouffe, impeccable avec à peine trois entraînements dans les jambes et élue joueuse du match (14 points, 12 rebonds pour 19 d'évaluation), veille, bien aidée dans les derniers instants par une Djalbi-Tabdi enfin à son niveau. Mais, à cause d'un 8-0 bien senti, les Demoiselles voient fondre sur elles leurs adversaires (52-63, 38' puis 60-63, 40'). "Mon équipe est jeune, elle manque d'expérience. Collectivement, nous ne sommes pas encore au point" précise Cécile Piccin pour expliquer ce passage délicat où quelques mauvais choix, quelques tirs pris trop hâtivement et quelques errements défensifs auraient pu coûter cher. "Au courage" cependant, Arras a tenu ! Diawara a saisi un rebond capital après deux échecs de Plouffe au lancer-franc avant que, sans trembler sur la ligne, Lucas entérine le succès artésien (61-66).

 

Matea

Malgré trois fautes rapidement commises, Matea Vrdoljak a tenu son rôle

 

Rooney

Après des premières minutes hésitantes, Erin Rooney a trouvé le bon ryrhme

Tag(s) : #Championnat 2014-15

Partager cet article

Repost 0