Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Thibaut Petit, après la difficile victoire arrachée contre Sisu, avait la mine des mauvais jours : « Si nous jouons comme ça à Lyon samedi, nous allons en prendre 25 ! » Heureusement, les Demoiselles se sont ressaisies pour arracher un précieux succès en terre rhodanienne (60-64). « Nous avons été solides. Nous avons retrouvé nos valeurs. Le match de Coupe d'Europe nous a finalement aidés alors qu'il aurait pu nous faire mal, nous enterrer. Le groupe devait réagir... et il l'a fait ! » se félicitait le coach artésien, heureux de voir s'achever la série de quatre défaites consécutives en championnat. Il ajoutait : « Cette rencontre va nous redonner confiance. »

Marginean.JPG

Gabi Marginean, une nouvelle fois décisive

 

Cohérent collectivement durant les trois premiers quarts-temps, en défense comme en attaque, Arras  fait la course en tête... mais ne parvient pas à s'octroyer un avantage décisif. Malgré la remarquable prestation d'Akonga (23 points, 10 rebonds) et de Marginean (22 points), les Lyonnaises, portées par une Sy-Diop (21 points) brillante, restent au contact. Quand l'écart augmente (37-50, 26'), elles trouvent les ressources, techniques et morales, pour grignoter leur retard (45-52, 30'). Promues en Ligue, où elles connaissent un début de saison délicat, les Rhodaniennes confirment qu'elles sont une formation solide, qui ne lâchent rien. Ainsi, à l'entame des dix dernières minutes, elles jouent leur va-tout. Agressives en défense, elles parviennent, au prix d'un cinglant 12-0 (40-52, 27' puis 52-52, 32'), à revenir à égalité. « Nous avons connu quelques ratés dans cette période et était moins performant dans notre jeu offensif » analyse Thibaut Petit qui précise aussitôt : « mais les filles ont été solidaires dans ce moment délicat. ». Dès lors, le match devient palpitant. Les locales, comme tendues, paralysées par la peur de gagner, font preuve de maladresse : elles manquent de réelles opportunités de prendre l'avantage. « Lyon n'est jamais passé devant : c'est la clef ! » affirme l'entraîneur belge. 

Les Artésiennes arrachent leur victoire sur la ligne des lancers francs. Akonga et Margienean  donnent aux leurs  une avance intéressante (52-58, 37'). Dans l'ultime minute, alors que les partenaires de Sauret sont, une nouvelle fois, revenues sur les talons de leur adversaire (60-62, 40'), Cousseins-Smith ne tremble pas sur la ligne des 4,60 mètres (60-64, 40').

« Notre victoire est méritée » conclut Thibaut Petit dont l'équipe présente désormais un bilan équilibré de quatre succès pour autant de revers.

 

Akonga.JPG

 Pauline Akonga a joué un rôle important dans la victoire arrageoise,

livrant un beau duel avec Mame-Marie Sy Diop 

 

Photos de JC Klein, prises lors d'Arras - Sisu

Tag(s) : #Championnat 2011-12

Partager cet article

Repost 0