Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Basket6.jpg

Sabrina Reghaïssia peut sourire : elle a été l'une des clefs de la victoire landaise à Arras !

 

Samedi soir, à la salle Tételin, la parole était à la défense et l'attaque en accusation ! Les deux entraîneurs étaient d'accord. Thibaut Petit avait vu "deux équipes qui ont joué dur défensivement. On est bien dans le job de ce point de vue mais nous n'avons pas de points dans les mains." Son homologue Olivier Lafargue, "content de gagner ici" savourait la "bonne défense" de ses filles mais avouait qu'elles "n'avaient pas été claires offensivement."

Au terme d'un match âpre, où les deux camps ont rivalisé dans l'engagement physique et la volonté de ne rien céder,  ArraBasket5.jpgs s'est inclinée (42-53) face à Basket Landes, emmenée par l'ex-Artésienne Sabrina Reghaïssia, meilleure joueuse (15 points, 13 d'évaluation) d'une rencontre où les paniers étaient entourés de fils de fer barbelés ! "Il n'y a eu aucun shoot facile, nous avons manqué de précision et fait des choix douteux" reconnaissait, lucide, la Picarde qui a apprécié l'accueil de ses anciens fans : "le public a été gentil, m'a applaudie... mais je suis restée concentrée !"

Dès les premières minutes, les protagonistes des deux camps revêtent le bleu de travail, ayant laissé les habits de gala aux vestiaires. Les luttes sous les panneaux sont intenses, hachées par les coups de sifflet intempestifs des arbitres. Les locales gagnent le premier round de ce combat (10-5, 10') malgré une adresse déjà en berne. Dans le deuxième quart, les partenaires d'Evans, alors en réussite (10 points en première période, 0 ensuite !) poussent leur adversaire dans les cordes, et semblent parfois proches de trouver le K.O. Mais elles ne parviennent pas à asséner le coup décisif, à s'offrir une marge suffisante. Quand l'opportunité se présente, un raté la réduit à néant, à l'image du lay-up facile manqué par Dabo à 21-14 (18') ; sur la contre-attaque, deux lancers francs ramènent les visiteuses à - 5 (21-16, 18'). "En première mi-temps, nous avons trois occasions de prendre le large" regrette Thibaut Petit. A mi-parcours, Arras n'est guère payé de sa débauche d'énergie (25-23, 20')."Nous aurions dû être à + 8 ou  +10 à la mi-temps" peste le coach.Basket7.jpgAstan Dabo (14 rebonds) s'élève au dessus des autres joueuses.

 

Au retour des vestiaires, les deux techniciens demandent des formes de jeu plus courtes, "de diminuer le temps de possession pour améliorer la justesse", dixit Olivier Lafargue, ou "de trouver des solutions plus rapides" pour Thibaut Petit. Les Landaises augmentent encore leur intensité défensive, verrouille le rebond et tente de maîtriser une Dabo omniprésente dans la raquette. Elles "vont à la mine" selon leur mentor mais le coup de grisou est pour Arras, qui encaisse un 0-9 (25-32, 26') dans un troisième quart temps catastrophique, avec à peine 8 points inscrits ! "Nous avons pris beaucoup de shoots ouverts mais sans réussite, notamment à 3 points où nous sommes à 2 sur 18 ! Surtout, nous avons manqué d'agressivité offensive, pour attaquer le cercle ou remporter les duels" regrette le coach artésien qui admet que "Malashenko nous manque... de même qu'une ailière étrangère." Dorogobuzova, au niveau trop juste pour la Ligue française, n'a pas joué samedi et s'apprête à quitter le club, qui lui cherche une remplaçante européenne. "Nous avons trois pistes, pour trouver quelqu'un qui nous apporte 8 à 10 points par match."

Dans le dernier quart, Basket Landes se détache (39-53, 40'), dans le sillage de sa meneuse Guzman, aux initiatives intelligentes. Un ultime shoot à trois points de Carmona permet à Arras de franchir la barre des 40 points (42-53, 40').

Malgré la défaite, malgré un calendrier qui s'annonce compliqué (déplacement à Bourges samedi prochain, puis réception de Mondeville et voyage à Montpellier) Arras garde espoir. "Nous n'allons rien lâcher pour aller chercher des victoires. Nous formons un groupe soudé, qui travaille ! Allons de l'avant !" exhorte ainsi Sandra Dijon. Son entraîneur, au delà de la déception, de la frustration du soir, souligne "la très bonne attitude, l'excellent état d'esprit " de ses troupes. Cette force mentale sera un atout pour décoller dans une Ligue compliquée, à condition aussi "d'augmenter notre niveau de jeu" prévient Thibaut Petit. 

Basket9.jpg

"On ne passe pas" semble signifier l'agressive Jennifer Humphrey à Sandra Dijon.


Basket8.jpgA l'image de Krissy Badé, Arras a chuté contre Basket Landes

Tag(s) : #Championnat 2012-13

Partager cet article

Repost 0