Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que les filles - moins Evans et Michailova, pour des problèmes de papiers - ont repris l'entraînement ce soir, petit bilan individuel de la première moitié de saison.Ah, oui, et bonne année !

 

 

Dawn Evans

Le chiffre : 14,7 points/match

Meilleure marqueuse d'Arras - et cinquième de la Ligue - Dawn Evans représente à elle seule quasiment le quart des points marqués par Arras. Son adresse est malgré tout fluctuante et l'Américaine est capble de passer complètement à côté de certians matchs (comme Chareville, Montpellier ou Nice). Sans une Dawn à son top, Arras aura toutefois du mal à obtenir de bons résultats.

ArrasNice4

Aurélie Carmona

Le chiffre : 3, 3 d'évaluation moyenne

Après une fin de saison 2012/13 prometteuse, Aurélie Carmona, malgré son envie et sa hargne, a connu trois premiers mois difficiles, qui se traduisent par cette petite évaluation. Elle a certes signé de belles performances - lors des succès contre Nantes et à Toulouse notammnent - mais son rendement global est pour l'instant insuffisant.

 

Naigouma Coulibaly

Le chiffre : 12,8 rebonds/match

La Malienne a débuté le championnat fatiguée après sa participation à la coupe d'Afrique. Mais, malgré une préparation tronquée et quelques petites blessures, elle est l'une des satisfactions arrageoises. A elle presque seule, elle assure la puissance intérieure des Demoiselles. Elle règne dans la raquette, où elle compense sa relative maladresse par son talent au rebond.

ArrasNice3

Floriane Herrscher

Le chiffre : 50,5 % de réussite à deux points

Arrivée avec un statut de sixième joueuse, l'ancienne Calaisienne, régulière, s'est imposée comme une titulaire au fil de performances solides. Son shoot, fiable, a été souvent précieux ; elle est la plus adroite des Demoiselles à deux points.

 

Anaël Lardy

Le chiffre :5 passes décisives/ match

L'internationale, au sortir d'une deuxième place glanée au championnat d'Europe avec l'équipe de France, est la recrue phare du club. Capitaine et meneuse, elle est un cadre de l'équipe mais, pour l'instant, ne répond pas à toutes les attentes malgré une évidente bonne volonté. Sifflée contre Nice, elle a bien réagi à Angers. Marc Silvert l'a parfois tancée, comme Dawn Evans, sur son manque d'adresse. Arras ne pourra pas s'en sortir sans une Lardy à son véritable niveau.Lardy

 

Pauline Krawczyk

Le chiffre :18 minutes jouées/match

Venue de Bourges dans l'espoir de s'imposer comme une joueuse majeur et de d'obtenir du temps de jeu, Pauline Krawczyk n'a pas encore atteint ses objectifs. Malgré de bonnes séquences, elle ne parvient pas à peser sur la durée, tardant à retrouver le rythme de la compétition. Blessée, elle a manqué deux journées.

 

Irina Michailova

Le chiffre : 7,9 points

Fragile défensivement, d'apparence nonchalante, l'intérieure moldave ne fait pas impression. Pourtant, elle apporte un petit capital points à chaque match et dispose d'un tir à trois points surprenant, voire correct. Malgré tout, elle est sur la sellette et pourrait bien être coupée durant la trêve...

 

Clarince Djalbi-Tabdi

Le chiffre : 3 matchs avec plus de dix minutes de temps de jeu

Grand espoir, la jeune Clarince Djalbi-Tabdi n'a guère eu sa chance en équipe première. Pourtant elle a profité de la blessure de Coulibaly pour montrer ses qualités, notamment contre Montpellier. Peut-être faudrait-il lui faire davantage confiance...

 

Elodie Mendy

Le chiffre : 12 minutes

Il s'agit du plus long temps de jeu qui lui a été accordé, contre Tarbes. Bien peu, à l'image des minutes données à Mamignan Touré. Les jeunes n'ont guère eu l'occasion de montrer leur talent. Marc Silvert a souvent répété qu'elles n'avaient guère apporté lors de leurs entrées, d'où ces rares et brèves apparitions. Idem pour Brenda Agblemagnon, Aïcha Mara et Juliana Mialoundama.

Tag(s) : #Championnat 2013-14

Partager cet article

Repost 0