Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

CalaisArras-2593.JPG

Cécile Piccin communie avec les supporters arrageois

 

En atomisant Calais (55-93), et en battant au passage son record de points à l'extérieur en Ligue Féminine, Arras a confirmé son excellent début de saison. Les Demoiselles, de plus, se sont offert un match de gala face à Tarbes, surprenant tombeur de Montpellier cette après-midi. Le retour à Tételin de Cousseins-Smith et Reghaissia se fera, samedi prochain, dans un match au sommet. Les Artésiennesont passé une après-midi tranquille salle Calypso, où les nombreux supporters rose qui avaient fait le déplacement ont assuré une ambiance festive.

CalaisArras 2534

Kevin Brohan, le coach local, ayant étrangement laissé ses deux Américaines sur le banc au coup d'envoi, les visiteuses, déjà nettement supérieures,en ont profité. Elles ont signé un imparable 0-11 d'entrée, insistant à l'intérieur sur une Diawara sans adversaire à sa mesure (23 points, 13 rebonds et 32 d'évaluation). "C'était notre volonté de jouer ainsi pour libérer Lucas et, ensuite, jouer sur elle." Objectif atteint : l'Américaine, 25 points - dont 13 dans le premier quart temps - à 64% en 30 minutes, s'est elle aussi régalée. 

CalaisArras 2556

 

Arras a survolé les débats (103 d'évaluation globale contre... 41 !) et dominé dans tous les compatiments (43 rebonds à 27, 53% de réussite, avec un joli 7/12 à trois points, contre 34, 11 fautes commises contre 23). Même quand les partenaires d'une Cibert transparente ont tenté de durcir le jeu dans le deuxième quart temps, le scénario de la rencontre n'a pas changé. L'écart a augmenté, atteignant les 20 points (34-54) à la pause puis évoluant au fil des changements de Cécile Piccin, ravie de donner du temps à toutes ses filles. Après avoir refusé de rentrer contre Lyon, Westelynck a elle aussi participé à la fête. "Nous avons montré un beau visage et continué dans notre bonne dynamique" savourait la technicienne avant d'être ovationnée, comme ses protégées, par la joyeuse sarabande  des Atrebasks qui avaient envahi le parquet.

CalaisArras-2584.JPG

Tag(s) : #Championnat 2014-15

Partager cet article

Repost 0