Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ArrasOrenburg1  L'excellente Dewanna Bonner, à l'image de ce contre sur Aurélie Carmona,

a été dominatrice dans la raquette.

 

Hier soir, dans une halle Tételin qui sonnait creux, la logique a été respectée. Arras - désormais six défaites en six rencontres d'Euroligue - s'est incliné (70-80) face à Nadezhda, un porte-avions russe à la puissance de feu bien supérieure à celle de l'esquif artésien. Même si les Demoiselles n'ont pas démérité, ont "été intéressantes, se sont battues, ont fait preuve de caractère, d'un esprit positif" dixit Thibaut Petit, elles n'ont pu que limiter la casse.Pénalisées par un début de rencontre manqué (0-6, 2' puis 2-12, 4' et 4-17, 6'), elles ont toujours été menées. "Nous étions mous, lents, offensivement comme défensivement. Et en face, elles ont été adroites d'entrée" admettait le coach. Mais, au courage, en augmentant le rythme et l'intensité, les locales ont recollé (26-27, 15'). Badé (11 points), Halilovic (12 points et 5 passes) et Evans (13 points) menaient la révolte. Avec une Malashenko enfin en réussite à trois points (16 points dont 4/6 au tir primé), les Arrageoises restaient dans la course (34-42, 20' puis 41-46, 23'). "Après la mi-temps, on n'a pas mal défendu." Toutefois des maladresses et un certain manque de gnaque les empêchaient d'inquiéter réellement les Russes. ArrasOrenburg3.jpg

Ultra dominatrices au rebond (24 à 40 !), les visiteuses bénéficiaient de munitions en abondance. Tamane (10 rebonds, 12 points) et Bonner (12 rebonds et 19 points) se sont régalées ! "Il nous manque clairement quelqu'un à l'intéreiur, c'est flagrant ! De plus ce soir Sandra Dijon manquait de punch" regrettait Thibaut Petit. En milieu de troisième quart temps la meneuse US Montgommery (22 points) - quelle classe ! - a pris les choses en main. Elle a livré un véritable récital, entre passes géniales et shoots diaboliques, pour tuer la partie (55-68, 30'). Les Artésiennes, vaillantes, ont remporté le dernier quart temps (15-12). "C'est bien de finir là-dessus dans l'optique du match à Nantes" a conclu l'entrâineur, rassuré par la prestation de ses filles.

 

ArrasOrenburg2.jpg

Jo Halilovic a beaucoup tente... et beaucoup réussi !

Tag(s) : #Euroligue 2012-13

Partager cet article

Repost 0