Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Basket1.JPG

 12 points, 10 rebonds, Pauline Akonga poursuit sa montée en puissance.

 

 

Au terme d'un final haletant, Arras a arraché le deuxième succès de son aventure en Euroligue. Les Roumaines de Targoviste, malgré une Marginean aussi hargneuse que talentueuse (17 points), se sont inclinées sur un tir à trois points d'Halilovic à dix secondes du terme (67-66).

Motivées et agressives, les Demoiselles signent une première mi-temps aboutie. Marc Silvert multiplie les systèmes défensifs, tente des pressings tout terrain qui surprennent les visiteuses même si l'absence de Dijon (blessure au pied) se fait sentir dans la peinture. Les Artésiennes livrent une prestation enthousiasmante, malgré quelques maladresses et une Malashenko pas vraiment dans le coup. Evans (17 points, 7 passes), Akonga (12 points, 10 rebonds) et Halilovic (16 points dont un 4/8 à trois points) portent alors leur équipe vers un succès qui s'annonce facile (40-25, 20').

Au retour des vestiaires, le scénario change. Les Roumaines, désinvoltes avant la pause, montrent enfin de l'envie. L'entrée de la meneuse Aravon dynamise leur jeu. La meneuse apporte aussi son adresse et permet aux siennes de revenir dans la rencontre (46-67, 25'). Evans (6 points d'affilée) éteint ce premier incendie (52-37, 27')... mais ne peut rien quand le feu reprend. Arras, en quête d'un second souffle, encaisse un 0-18 cinglant (52-55, 33') dans lequel Marginean joue un rôle important. "Leur défense de zone nous a perturbé. Personne chez nous n'a pris ses responsabilités à l'extérieur. nous ne sommes pas dans les trois points actuellement" explique Marc Silvert. Toutefois, les Arrageoises ne renoncent pas. Elles trouvent l'énergie nécessaire pour voler quelques ballons... et les bonifier. Le match se tend alors, les fautes se multiplient. Evans écope de sa quatrième (31') quand Ajavon se voit infliger une technique (35'). Targoviste semble prendre le meilleur sur son adversaire et s'offre une petite avance, qui semble suffisante (59-65, 39'). "Mais on avait vraiment envie de gagner" apprécie l'entraîneur. Carmona signe cinq points consécutifs (64-65, 40') avant que Miljkovic ne réussisse qu'un lancer franc sur deux (64-66, 40'). Halilovic prend alors ses responsabilités et, d'un shoot primé, offre le succès aux siennes (66-65). Ouf !

 

 

 

 

Tag(s) : #Euroligue 2012-13

Partager cet article

Repost 0