Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Akongafaute

Au match aller Arras avait renversé Nantes (78-70).

Hier, les partenaires de Pauline Akonga ont lutté avec couragemais ont chuté (77-76).

 

Hier soir, Arras s'est incliné d'un tout petit point à Nantes (77-76) confirmant ainsi sa mauvaise passe actuelle, combinaison de fatigue, d'usure et de malchance.

Avec une Leilani Mitchell (fièvre) et une Jo Gomis (béquille) amoindries, Bruno Blier ne se faisait guère d'illusion quant à ce déplacement sur les bords de la Loire. L'entraîneur artésien espérait rester au contact de son adversaire le plus longtemps possible. Contraint de s'imposer pour rester dans la course au Top 4, Nantes aurait alors été sous pression...

Le scénario imaginé par le coach n'a pas été loin de se réaliser...

Les locales débutent mieux la rencontre et obtiennent une première marge (21-12, 7'). Mais Arras s'appuie sur une défense solide et reste au contact., malgré le show de la géante Lindsay Taylor (16 points et 10 rebonds). L'écart reste faible, les visiteuses s'approchent régulièrement à deux points de leur hôte et, à la pause, le destin du match est loin d'être écrit (40-36, 20') même si les trois fautes de Pauline Akonga et Marielle Amant inquiètent. Mais comment défendre correctement sur les 2,03 m de Lindsay Taylor ?

Au retour des vestiaires, après un shoot loupé de Malashenko qui aurait remis les deux équipes à égalité (40-38, 21'), Nantes se détache. Sabine Niedola et le Croate Emilija Podrug alimentent le marquoir, Caroline Aubert, derrière la ligne, apporte sa contribution. Les Ligériennes, en pleine réussite, font souffrir Arras, à l'image de Marielle Amant qui écope d'une quatrième faute. A + 14 (58-44; 28'), la messe semble dite. C'est alors, au tournant des troisième et quatrième quart temps, qu'Arras réagit. Les parteanires de Leilani Mitchell (auteur de 7 passes décisives) se révoltent et signent un 0-13 (58-57, 33') fruit de la réussite d'Olesia Malashenko (14 points et 7 rebonds) et d'une Sarah Michel déchaînée (15 points avec un 3/3 aux shoots primés). Jo Gomis entre à son tour dans le bal et signe deux trois points consécutifs pour permettre aux siennes de croire au succès (64-68, 36'). Dans un final à suspense, entre temps mort et lancers francs, Arras paie cher une interception d'Emilija Podrug qui place Nantes en tête à l'entrée de la dernière minute (75-74, 40'). A 26'' du terme les filles de l'ouest mènent toujours d'un point (77-76) mais le ballon est dans les mains artésiennes. Dernière possession avec l'espoir de s'imposer dans les ultimes secondes. Leilani Mitchell temporise. Le système se met en place... mais échoue. Damned... Arras s'incline, faute d'avoir concrétisé cete balle de match, et concède sa troisième défaite consécutive. Et samedi, c'est Bourges, qui vient à Tételin... Un exploit sera nécessaire pour s'extraire de cette série noire.

 

Réaction de Joyce C. Smith : "C'était un match important et à la portée des deux équipes. La victoire était primordiale pour nous afin d'accéder au top 4 et importante pour Arras dans le sens où, après leurs défaites consécutives, elles voulaient montrer un autre visage. Cela s'est ressenti sur le match, la partie a été serrée du debut à la fin.
La clé du match : le plus beau contre que j'aurai vu cette saison de Mame Sy Diop sur Leilani Mitchell à 5 secondes de la fin du match ! 
Il nous est toujours possible d'accéder à la quatrieme position en gagnant les deux derniers matchs et en espérant un échec de Montpellier ou de Challes. Le plus important est de rester concentré sur nos deux prochains matchs..."

Tag(s) : #Championnat 2010-11

Partager cet article

Repost 0