Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ArrasCalais-1966.jpg

Les Demoiselles au complet... moins Michel Plouffe

 

A dix jours de l'Open, pour sa dernière sortie de préparation, Arras est venu facilement à bout de Calais (79-55). Les Demoiselles ont signé une performance porteuse d'espoir qui a rendu "fière" Cécile Piccin, ravie d'avoir vue "une montée en puissance sur les matchs amicaux."

3.jpgLes Artésiennes ont commencé par livrer un premier quart temps des plus consistants (31-13, 10'). Adroites à l'extérieure, présentes, voire dures, en défense, elles ont asphyxié leurs adversaires pour mettre en place le jeu rapide voulu par leur coach. Avec une telle avance, elles se sont ensuite relâchées or "il nous faut garder une grosse intensité", dixit l'entraîneure, pour rester efficaces. Les visiteuses en ont profité pour recoller (42-37, 20') avant d'exploser en seconde période. Malgré quelques actions hésitantes, les partenaires d'une Matea Vrdoljak précieuse (15 points) ont montré de belles qualités, n'hésitant pas à prendre de nombreux tirs. Ainsi Maggie Lucas, malgré un certain manque de réussite ne s'est pas découragée. "C'est une shooteuse ! Elle nous fera des matchs à 25 points et d'autres où ça ira moins bien. Mais ce soir, elle a aussi trouvé de bonnes passes" analyse Cécile Piccin.

La coach doit se sentir soulagée au vu de la prestation de sa meneuse. Erin Rooney, après de logiques difficultés initiales, commence en effet à s'habituer aux exigences européennes : "elle a beaucoup changé depuis quatre semaines en mettant notamment plus de vitesse dans ses actions. Elle progresse." La performance de Clarince Djalbi Tabdi est elle une confirmation teintée d'une montée en puissance. Plus agressive, plus sûre d'elle, la jeune intérieure a brillé, inscrivant notamment 18 points. Comme Diawara n'a pas laissé sa part aux chiens (18 points), et dans l'attente de l'arrivée de Michele Plouffe, le secteur intérieur devrait être solide. Le talent de Lidija Turcinovic, l'intelligence tactique de Chloé Westerlink et les bons passages à la mène d'Elodie Mendy laissent augurer d'une saison réussie. "Notre équipe est meilleure que d'autres. Nous pouvons atteindre les play-offs ; on peut le faire !" conclut en patronne Matea Vrdoljak.

 

ArrasCalais-2027.jpg

Elodie Mendy a assuré de bons passages à la mène


ArrasCalais-1997.jpg

Erin Rooney s'adapte au jeu européen

Tag(s) : #Présaison 2014-15

Partager cet article

Repost 0