Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arras-Chevataka 9794

Malashenko - Mitchell : les deux ex-partenaires à la lutte !

 

 

Demi-finale 2011. Les Arrageoises l'emportent à l'aller d'un point après une incroyable remontée - à la mi-temps elles pointaient à - 20 ! Au retour, Jo Gomis donne la qualification aux siennes d'un improbable shoot à trois points dans les ultimes secondes. Ces deux rencontres sont pour Bruno Blier, le coach de l'époque, les deux meilleures qu'il a dirigées !

Phase de poules 2012. Après un revers concédé en Russie, Arras prend sa revanche à domicile dans le sillage d'une Leilani Mitchell qui signe sa prestation la plus aboutie de la saison. Cette victoire est cependant acquise sur une marge insuffisante pour gommer la défaite de la première manche. Chevakata prend la première place du groupe.

22469-bsk chevakata 12 2011 201Chaque affrontement entre ces deux formations a donné lieu à un spectacle de qualité, tant dans le niveau de jeu proposé que dans l'intensité ou le suspense. Les deux équipes, proches l'une de l'autre, se connaissent bien désormais. Leur duel est la promesse d'un lutte de haute tenue à l'issue incertaine. Aux frissons liés à un match à enjeu s'ajoute la joie de revoir des visages connus, comme lorsqu'on retrouve régulièrement les protagonistes d'un feuilleton. Le retour de d'Olesia Malashenko, ancienne chouchou de Tételin passée à l'est, enchante ainsi les supporters. Ils n'ont oublié ni le talent, qu'ils craignent désormais, ni la personnalité expansive de la jeune Ukrainienne. Pas sûr par contre que les fans portent dans leur cœur l'imposante Jessica Davenport.  L'Américaine au style physique est en effet l'un des atouts majeurs de la troupe homogène toujours coachée par Olga Shuneykina.

Chevakata navigue tranquillement en milieu de tableau du relevé championnat russe (8 victoires, 6 défaites) et peut donc se concentrer sur la Coupe d'Europe. Ce n'est pas le cas d'Arras, englué dans les bas-fonds de la Ligue française, et qui n'a pas profité de la mise à jour de son calendrier à Basket Landes pour s'offrir une bouffée d'oxygène. Mais, le temps d'un match, les partenaires de Krissy Badé sont capables de se sublimer, de hisser leur niveau et d'oublier leurs tracas domestiques. Portées par une salle Tételin qui fut de nouveau bouillante voilà dix jours contre Montpellier, elles sont capables de tout. Il vaudrait d'ailleurs mieux se concocter un bagage de quelques points avant de s'envoler pour le Russie où les risques de valises sont bien réels, surtout quand les arbitres s'en mêlent – s'emmêlent.

Tag(s) : #Eurocoupe 2011-12

Partager cet article

Repost 0