Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Hainaut-Arras-5601.jpg

La grosse partie d'Aurélie Carmona n' a pas suffi.

 

En s'inclinant et en perdant le point average face à Saint-Amand (72-64), Arras a fait une bien mauvaise opération. Désormais dernières, les Demoiselles n'ont pas profité des défaites d'Aix, Villeneuve et Charleville ; elles restent à deux points d'un maintien qui s'est quelque peu éloigné ce week-end... même si Marc Silvert reste optimiste : "Nous allons rester en Ligue. Bon, pour la huitième place, c'est remis en question."

Comment, après avoir fait chuter le leader montpelliérain, les Artésiennes ont-elles pu s'incliner chez la lanterne rouge, au terme d'une prestation d'une réelle médiocrité ? "Nous sommes descendus de notre nuage ! C'est un excès de confiance ! Nous ne pouvons pas faire pire. En première mi-temps, on s'est oublié. Le haut niveau réclame une remise en question à chaque match. A chaque fois, il faut repartir à 0... et là nous avons commencé comme si nous étions à + 20 ! Veni, vidi, vici, ça ne marche pas en sport ! " assène le coach, tout en colère froide. Très déçu, il pointe les nombreuses maladresses en attaque (41% de réussite) et souligne les éventuelles séquelles du voyage de mercredi en Russie : "Les filles ont-elles récupéré ? Elles devaient se reposer. L'ont-elles fait ?"

Basket1.jpgHésitantes dans leur expression collective, à l'image d'une Evans (18 points tout de même) qui n'a jamais trouvé ses partenaires, les Arrageoises sont restées sans solutions, malgré les nombreuses rotations et les changements de poste tentés par leur mentor. De plus, elles n'ont guère brillé individuellement. Akonga était hors du coup (0/9 au tir !), Touré fébrile, Malashenko brouillonne, Halilovic et Dijon discrètes. Seules Carmona (17 points à 100%, 3 passes et 5 rebonds) et, à un degré moindre Badé, ont surnagé. "Apathiques", dixit Marc Silvert, elles ont couru derrière le score durant la quasi intégralité de la rencontre, conséquence d'un 7-0 initial. "Malgré des hauts et des bas, notre victoire est méritée" appréciait Corinne Benintendi, fière "d'avoir tenu Arras à 64 points. Notre défense a été la clef de la rencontre même si j'ai aussi apprécié notre façon d'attaquer leurs différents systèmes." La coach soulignait les prestations de sa meneuse Houts et de son pivot Stampalija (12 points, 5 contres, 8 rebonds) bien aidée à l'intérieur par Ibekwe (17 points, 14 rebonds). Le Hainaut se dirigeait donc vers un succès tranquille (63-51, 36') quand, dans un ultime sursaut, les visiteuses ont imposé un terrible pressing tout terrain. Tétanisées, les locales ont alors multiplié les pertes de balles, subi des interceptions et vu leur adversaire recoller (63-61, 38'). Arras allait-il réussir le hold-up ? Jackson a stoppé l'hémorragie pour donner aux siennes des raisons de croire encore au maintien.

Fataliste Marc Silvert conclut : "Autant que ce soit un Nordiste qui profite de notre boulette ! " En écho son homologue de Saint-Amand ajoute : "Il y a quand même de moins bonnes équipes que les deux nôtres dans ce championnat !"

Basket3-copie-1.jpg

Match très difficile pour super Popo !

Bade.jpgKrissy Badé a lutté... en vain !

Tag(s) : #Championnat 2012-13

Partager cet article

Repost 0