Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les deux équipes, timorées et crispées, signent un premier quart temps hésiatant. Les pertes de balles, les shoots manqués et les combinaisons gangrénées sont légion. L'entée de Malashenko et le talent de Mitchell permettent à Arras de se détacher dans la dernière minute (8-6, neuvième puis 8-13, dixième).

Tag(s) : #Eurocoupe 2010-11

Partager cet article

Repost 0