Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ArrasMondeville-1930.jpgCécile Piccin, qui ne « regarde plus le classement car il faut d'abord gagner un match » s'attend à un accueil délicat vendredi pour la réception de Toulouse, alors que certains supporters pensent à ne pas encourager les Demoiselles. « Je les comprends, ça ne me choque pas. Ils marquent le coup. A nous de bien jouer pour les reconquérir. De toute façon, si on perd, ce sera des huées et il faudra assumer. Personne ne nous voit gagner. Les filles doivent comprendre qu'elles sont seules contre tout le monde. Si elles n'agissent pas en équipe, elles vont souffrir ! A elles d'avoir une réaction après la fessée de Nantes.» Aux Demoiselles donc de changer d'attitude : "Mon credo c'est fight et plaisir ! C'est ce que je veux et que je n'ai pas eu durant quarante minutes à Nantes ! D'ailleurs j'ai convoqué les pros dimanche, pour qu'elles assistent à la rencontre des Espoirs, pour qu'elles voient ce qu'il se passe quand une équipe se bat ! Avec les jeunes, la mentalité est bonne » Et avec les autres ?« Il faut changer l'état d'esprit ; c'est dans la tête que ça ne va pas. Ce sont des basketteuses confirmées, qui ont déjà prouvé ailleurs ; je ne vais pas leur apprendre à jouer. » Pour cette rencontre capitale, la coach compte miser sur ses forces vives, comme Djalbi-Tabdi : "J'ai mis Clarince dans le cinq de départ à Nantes. Elle m'a donné satisfaction ; elle y restera !" 

Aux arrageoises maintenant de se rebeller. Si battre Toulouse n'est pas un exploit - d'ailleurs les Artésiennes s'étaient imposer à l'aller - l'emporter au coeur du marasme actuel et après douze défaites consécutives seraient toutefois une performance !


Tag(s) : #Championnat 2013-14

Partager cet article

Repost 0