Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Akonga.jpg

 Pauline Akonga n'a pas forcé son talent dans cette rencontre ennuyeuse.

 

Sans trembler mais sans non plus offrir une prestation inoubliable, Arras a composté hier soir son ticket pour les quarts de finale d'Eurocoupe. Vainqueurs (50-73) à Basket Landes la semaine dernière, les Demoiselles ont confirmé ce net succès en s'imposant à domicile (55-45). "Au moment du tirage au sort, personne ne pensait que cette confrontation aboutirait à un tel scénario, que nous passerions ainsi avec six quart-temps gagnés sur huit. Notre qualification est méritée. En Eurocoupe nous en sommes à sept victoires pour une défaite" se félicite Thibaut Petit, satisfait certes, mais pas dupe sur la prestation de ses protégées : "Que ce soit dans cette compétition ou en championnat , nous devons élever notre niveau de jeu, mettre plus de conviction." Au vu de ce huitième retour, c'est une évidence...Arras-BL-0366.jpg

Devant une assemblée clairsemée (un petit 800 spectateurs), les Artésiennes et les Landaises ont rivalisé de maladresses et d'imprécisons (40 balles perdues en tout, un nombre effarant de marchers) comme si elles ne semblaient guère concernées. Il est vrai que le match aller avait tué l'essentiel du suspense... Les visiteuses, certes, commençaient fort, dans le sillage d'une Le Gluher efficace (4-11, 4'). Mais cette étincelle n'était qu'un feu de paille, vite éteint par les partenaires de Mitchell. Elles serraient aussitôt leur jeu et profitaient des fautes commises par leurs adversaires pour empiler les lancers francs (18-15, 10'). "Avec 23 points d'avance, nous avions la volonté de mettre l'accent sur la défense. Le but était ensuite de jouer vite... mais nous n'y sommes pas parvenus. Il y a eu moins de circulation de balles que lors de nos deux sorties précédentes " admettait Thibaut Petit. Le coach regrettait que les débats aient été aussi hâchés, à cause d'un arbitrage inadapté et de l'agressivité des filles du Sud-Ouest. Le deuxième quart-temps sombrait dans l'à peu près - c'est un euphémisme. Au retour des vestiaires, la technique se mettait au  niveau des sportives : le chrono des 24 secondes rendaient l'âme ! Etait-ce dû à cet incident ? En tout cas, le troisième était d'une pauvrté rare. Dans ces dix minutes, Basket Landes n'a inscrit que 4 points... Et Arras ? Guère mieux, avec 8 points (39-33, 30') ! "Nous ratons trop de shoots ouverts. Notre pourcentage est insuffisant. Les tirs sont bien pris... mais ratés. Il faut un minimum de talent" reconnaissait Thibaut Petit qui pointait la jeunesse de son équipe et son irrégularité. Le dernier quart, avec la bonne rentrée de Konteh (4 points) et des Landaises passives, permettait aux locales, en dépit d'une maladresse toujours bien présente, d'offrir un minimum de spectacle à leurs fans (55-45).

Au tour suivant, les Demoiselles devraient rencontrer Chevakata qui affronte aujourd'hui les Lotto Young Cats... après les avaoir atomisés à l'aller en Belgique (55-82). Ce duel aura un air de déjà vu puisque ces deux formations seront face à face pour la cinquième (aller à Arras sans doute le premier février) et sixième fois (retour en Russie une semaine plus tard) en moins d'un an !

 

Arras-BL 0320

 Un entraînement ? Non, non, un avant-match de huitième de finale d'Eurocoupe...

 

Arras-BL-0351.jpg

Panne du chrono des 24 secondes ? Une solution humaine est mise en place...

ce qui fait bien rire  l'arbitre principal et le staff arrageois !

 Arras-BL-0356.jpg

Leilani Mitchell a géré tranquillment cette rencontre

 

Arras-BL-0360.jpg

 Bonne rentrée pour Adjah Konteh, que l'on avait plus vu sur le parquet depuis Arras-Nice.

Tag(s) : #Eurocoupe 2011-12

Partager cet article

Repost 0