Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mardi soir, un peu après 17 heures et une heure avant la rerpise de l'entraînement, nous avons discuté avec Thibaut Petit de l'année qui s'annonce.

 

 

Photos-030.jpg

Absorbé par la saison qui s'annonce, Thibaut Petit verra-t-il à temps le ballon ?

 

Commençons tout de suite par le problème de cette reprise, l'absence de Dawn Evans, la meneuse US qui est actuellement engagée avec Los Angelès en WNBA ?

Si elle fait toute la saison en WNBA, elle ne nous rejoidrait qu'en novembre. Ce n'est pas possible ! C'est très, très délicat d'intégrer une joueuse, qui plus est une meneuse, un pion majeur, en cours de saison. Pour moi, la date butoir, c'est la semaine prochaineI, à notre retour du stage à Mondeville. Il sera alors nécessaire d'avoir une meneuse. Nous n'avons pas de deuxième joueuse sur ce poste, si ce n'est les jeunes, Elodie Mendy et Joelly Bellaka.  

Photos 009

Tout le monde est là... sauf la meneuse Dawn Evans....

 

Et si Dawn Evans n'est pas là ?

Nous suivons deux ou trois joueuses au cas où. Mais ce sera alors un coup de poker, sur une jeune. Il y a aujourd'hui beaucoup moins de possibilités qu'en juin...

 

Comment vois-tu la saison qui s'annonce ?

Avec l'Euroligue, ce sera l'année des nouveautés. L'équipe a été construite pour faire un bon championnat et jouer un match par semaine. La victoire à Bercy et la qualifiaction en Euroligue ont changé la donne ! J'aurais aimé avoir une joueuse supplémentaire pour faire face aux deux matchs par semaine qui nous attendent.  Il faudra nous serre les coudes.

 

Que représente l'Euroligue ?

C'est magique, c'est un plaisir. C'est un événement rare pour un club comme Arras. Nous devons savourer cette cométition qui doit nous apporter de l'énergie positive pour le championnat.

 

Quels sont les objectifs de cette campagne européenne ?

C'est une découverte. Nous prendrons match après match en essayant de faire au mieux. On aborde chaque rencontre pour la gagner...

 

L'Euroligue ne sera-t-elle pas préjudiciable pour le championnat ?

Il faudra tout faire pour bien récupérer. Je gère des humains, pas des machines. Il y a le risque de connaître des périodes où nous serons fragiles physiquement. Nous devrons alors compenser mentalement pour avoir de la fraîcheur. Cela passera par la création d'une vraie équipe, où les filles auront plaisir à être ensemble.

 

Qu'attends-tu du championnat ?

J'espère avoir plus de sérénité que l'année dernière. Mais la Ligue française est un championnat très dense, très difficile, totalement fou où tout le monde peut battre tout le monde. C'est très serré : on peut très vite passer de la sixième à la douzième place ! Il nous faudra décrocher un maximum de victoires à la maison, à la différence de la saison passée. Je compte beaucoup pour ce faire sur les filles qui connaissent l'atmosphère de la salle et sur l'aide des spectateurs, qui doivent apporter une énergie positive.

BasketReprise4.jpg

Krissy Badé et Jo Gomis connaissent le club : Thibaut Petit compte sur elles, et sur Olesia

Malashenko, pour faire découvrir à leurs partenaires les particularités arrageoises.

 

Que penses-tu du ton effectif ?

C'est un mix de joueuses d'expérience (Sandra Dijon), de filles qui connaissent l'esprit du club, la proximité avec le public (Jo Gomis, Olesia Malashenko, Krissy Badé) qui formeront l'ossature du groupe et de jeunes qui découvrent la Ligue française et l'Euroligue, des paris que nous espérons gagnants ! Le recrutement a été le fruit d'un travail collectif du président, de Cécile Piccin et de moi.  

BasketReprise5

La jeune Mamignan Touré est déjà au top physiquement

 

Comment va se dérouler le mois qui nous sépare de l'Open ?

Cette semaine, ce seront surtout des tests physiques. A partir de samedi la dose de basket augmentera, ce sera un mix de travail athlétique et de basket. Les troisième et quatrième semaine seront les plus intenses, le pic de travail. Enfin, la semaine précédant l'Open, ce sera plus relâché, pour avoir de la fraîcheur. C'est une préparation qui n'est pas très longue... et qui pour l'instant se fait sans meneuse ! 

 

BasketReprise9.jpgC'est dur, la reprise, n'est-ce pas Olesia ?

 

BasketReprise2.jpgKateryna Dorogobuzova

 

Photos 002Sandra Dijon et l'Ukranian Connection


Tag(s) : #Présasion 2012-13

Partager cet article

Repost 0