Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blier1"Bourges, arbitré comme ça, c'est injouable. C'est vraiment le privilège du roi. Sarah Michel et moi, nous nous prenons une technique, alors qu'en face N'Dongue et Pierre Vincent, qui n'arrêtent pas de discuter, n'ont rien ! C''est du foutage de gueule !" Enervé et frustré, Bruno Blier, à l'issue de la défaite d'Arras face à l'ogre berruyer (62-68)... Dans le camp d'en face, l'entraîneur, touché par un crachat, est outré par sa sortie houleuse, sous les invectives du public mais sous la protection efficace de la mascotte paratonnerre. "C'est inadmissible ! Je n'ai jamais vu ça ! J'ai été agressé... et Paoline Salagnac aussi ! Il faut qu'Arras arrête de se plaindre. Moi je suis fier de mes joueuses quiLutte ont su se maîtriser" répond, à distance, Pierre Vincent . Emportée par la houle, la fin de ce match de basket pourtant sans réel enjeu...

Ces incidents et polémiques ne doivent pourtant pas faire oublier la très bonne prestation artésienne. "Nous avons contôlé, perdu peu de ballons et était bien défensivement, excepté sur trois minutes de zone. Nous n'avons jamais été dominés. Il y avait beaucoup d'énergie chez nous... Je me demande d'ailleurs où les filles vont chercher ces resources !" Malgré une adresse quelque peu en berne (38% de réussite) ces ingrédients auraient sans doute suffi pour faire chuter n'importe quelle autre équipe française. Mais Bourges, patient, solide en défense, sait faire le dos ronds, casser le rythme et accélèrer quand il le faut.

Dix-huit minutes durant, Arras fait la course en tête mais, si les Tangos tanguent (19-9, 10'), elles ne coulent pas. Pauline Akonga (7 points dans le premier quart, 16 au total) est relayée par Sarah Michel (5 points dans le deuxième quart, 7 au total) pour alimenter le score. Agressives sous leur panneau, rapides en contre et propres en jeu placé, les Arrageoises maîtrisent les débats. Les visiteuses reviennent dans le match à la faveur d'un 0-12 (32-23, 16' puis 32-35, 20') rendu possible par une technique donnée à Bruno Blier. Dans le troisième quart, les locales résistent et, malgré la quatrième faute de Marielle Amant, profitent d'une bonne période de Pauline Akonga (43-43, 27'). Une technique sévère à Sarah Michel permet à Bourges de se détacher (44-51, 30').Quoique poussives, les partenaires d'Endene Myen se rapprochent alors de leur 23ème succès. Dans le dernier quart, sans doute tranquillisées par leur avance, les Berruyère retrouvent leur fluidité. Quatre tirs à trois points réussis - leurs seuls de la rencontre - leur offrent une marge confortable (48-63, 36'). Arras ne renonce pourtant pas et, entre autre à la faveur d'une antisportive de Miljkovic, mais surtout grâce à une volonté impressionnante, offre à la Halle Tételin une dernière minute riche en suspense (62-65, 40'). Hélas ce magnifique sursaut reste vain... (62-68). 

 

Mitchell4.jpg

16 points et 15 d'évaluation, un bon match de Leilani Mitchell. 

 

Akonga1.jpg

Pauline Akonga, l'un des atouts maîtres d'Arras (16 points et 7 rebonds)

 

 


Tag(s) : #Championnat 2010-11

Partager cet article

Repost 0