Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lardy

A l'image d'Anaël Lardy, blessée à l'Open, Arras a souffert cette année

 

: comme le nombre de pro de cette saison que l'on devrait revoir sous le maillot artésien la saison prochaine. Anaël Lardy s'est engagée avec Montpellier, Pauline Krawczyk – qui avait encore un an de contrat – devrait rejoindre Mondeville. Les autres ne connaissent pas encore, officiellement, leur destination...

 

: le nombre de victoires obtenues contre Toulouse, seule formation battue par Arras à l'aller (51-62) comme au retour (57-56). A l'extérieur, les Artésiennes ne l'ont d'ailleurs emporté que dans la ville rose.

ArrasToulouse 9653

Image rare cette saison : la joie des Demoiselles après une victoire, ici face à Toulouse,

seule formation à s'être inclinée deux fois contre Arras

 

: comme le – petit – nombre de matchs joués par Kim Gaucher-Smith, arrivée en fin de saison pour remplacer Ta'Shauna Rodgers (7 rencontres), elle même suppléante de Dawn Evans. Dommage que la Canadienne ait rejoint le club si tard car, à l'exception de sa première sortie, contre Bourges, elle a signé de belles prestations.

 

: comme le nombre de victoires obtenues, sur 26 matchs joués. 4 succès en 17 rencontres pour Marc Silvert et 2 en 9 pour Cécile Piccin.

 

13 : comme la place finale d'Arras, soit, comme en 2012/13, l’avant-dernière de la Ligue féminine. Ce rang est synonyme de relégation sportive.

 

15 : le nombre de minutes jouées par Irina Michailova lors des six dernières journées. Elle n'est entrée en jeu ni contre Basket Landes, ni contre Angers. Erreur majeure de recrutement, la Moldave, fantomatique en défense, légère en attaque, n'a jamais su s'exprimer.

 

17,9 : le nombre de balles perdues par match. Seuls Saint-Amand et Lyon font moins bien. Cette stat traduit la difficulté de mettre en place un vrai jeu collectif. Arras aura plus été une addition d'individualités, plus ou moins performantes, qu'une réelle équipe.

 

19,3 : l'évaluation moyenne de Naignouma Coulibaly. La Malienne est n°1 de ce classement. Elle a même atteint le score impressionnant de 45 contre Mondeville.

 

23 : le nombre de matchs joués par l'Espoir Clarince Djalbi-Tabdi, 18 ans et promesse du basket français. Élodie Mendy, autre joueuse Espoir, a pris part à 20 rencontres. La jeunesse, la chance d'Arras ? En espérant qu'elles restent à Tételin la saison prochaine.

Arras-Montpelleir 8947

Clarince Djalbi-Tabdi, ici face à Montpellier, futur grande

 

27,9 : le pourcentage de réussite d'Arras au tir à trois points. Seul Toulouse (27,3%) fait pire. Cette faiblesse a pénalisé les Demoiselles toute la saison. Marc Silvert a ainsi estimé avoir perdu de quelques matchs importants à cause de cette lacune – contre Tarbes, Mondeville ou Nice.

 

38,7 : le nombre de rebonds captés par Arras en moyenne. Il s'agit du meilleur total de la Ligue, à égalité avec Saint-Amand. Cette performance est due essentiellement aux performances de Naignouma Coulibaly, meilleure rebondeuse avec 13,1 prises par match.

 

62 : le nombre de points moyens marqués par match. Seuls Toulouse et Nice font pire.

 

100 : le nombre de points encaissés à Basket Landes, lors de la défaite (100 - 63) du 7 décembre,et à Nantes (100 – 49), le 22 février, pour un écart record de 51 points !

 

2015 : c'est en juin de cette année que s'achèvera le contrat de Marc Silvert. Déchargé de l'équipe première après la défaite contre Mondeville, le 7 février, il est toujours salarié du club.

Tag(s) : #Championnat 2013-14

Partager cet article

Repost 0