Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Margi.jpg

 A l'image de Gaby Marginean, les Arrageoises sont en difficulté.

Parviendront-elles à se relever ?

 

 

 

Pour Basket Landes, la quatrième fois a été la bonne. Les Landaises, après trois revers, sont venues à bout des Arrageoises (70-57), bien trop maladroites au shoot (38% de réussite et 2/14 à trois points) pour espérer l'emporter. Les Demoiselles, désormais dizièmes (6 victoires, 11 défaites dont trois d'affilée en Ligue), ne comptent qu'un petit point d'avance sur Lyon, le premier relégable. La fin de saison s'annonce brûlante...

La peite salle de Saint-Sever a été le théâtre d'un match tendu...et houleux dans le dernier quart temps. Thibaut Petit a écopé d'une deuxième faute technique qui l'a contraint à quitter la salle (35'). A cet instant des débats, les visiteuses, à la trâine depuis le un 17-0 encaissé à cheval sur les deuxième et troisième quart temps (12-13, 9' puis 29-13,15', écart maxi), étaient revenues à moins sept (54-47).  Mitchell puis Reghaissia ont, dans la foulée, commis leur cinquième faute personnelle, synonyme de retour définitif sur le banc. Comme sorties psychologiquement du match, les Arrageoises ont dès lors cessé de contester la victoire à lerus adversaires.

Ces incidents ne doivent pas masquer une prestation terne des partenaires de Mitchell, quasi continuellement menées au score. A l'image d'une Akonga en souffrance durant trois quart temps (3 points à 1/9 au tir lors des 30 premières minutes) ou d'une Mitchell peu inspirée (25% de réussite, 0/3 à trois points), les Artésiennes ont flongtemps fait preuve d'un terrible manque d'adresse. Après dix minutes équilibrées, un shoot primé au buzzer de Barennes (15-13, 10') a marqué le début de la fin pour les visiteuses. Arras n'a jamais pu convertir en points sa supériorité dans la raquette (42 rebonds, dont 13 d'Akonga, à 36) où Humphrey a été globalement bien maîtrisée. Malgré la belle performance de Reghaissia (14 points et 15 d'évaluation), Basket Landes, dans le sillage de sa Polonaise Zurowska (16 points, dont la moitié sur lancers-francs !) et de Le Gluher (15 points et 16 d'évaluation), a fait preuve d'une efficacité plus grande et  d'une maturité supérieure pour obtenir ce succès.*

 

Commentaire écrit suite à l'écoute du match sur Planète FM

Tag(s) : #Championnat 2011-12

Partager cet article

Repost 0