Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paul-114.jpg

 

Et de trois ! Victorieuses à l'Open contre Basket Landes puis à Nice, les Demoiselles ont accroché un troisième scalp à leur ceinture hier soir à Tételin. Elles ont remporté aisément le premier derby de la saison face à Villeneuve (80-61). Elles se sont offert en bonus la tête du championnat, à égalité avec Challes et Montpellier. Samedi prochain, le match entre Artésiennes et Héraultaises sera un vrai et beau choc.

Inquiet avant la rencontre, Thibaut Petit, qui craignait le cinq majeur des Nordistes, avait bien préparé son affaire. "Nous voulions user leurs "starting five". Breitreiner était leur joueuse qui prend le plus de shoots. Il fallait la faire sortir de ses schémas. On voulait aussi attaquer Sanni pour la fatiguer, pour qu'elle soit ensuite moins efficace en phase offensive. Notre but était aussi de lui faire commettre des fautes ! Trois intérieures se sont relayées sur elle !" Mission remplie : Breitener n'a inscrit que 7 points à 33% de réussite et Sanni - 4 points et 2 rebonds - est sortie pour cinq fautes au tout début du dernier quart temps !

Dominatrices dans la raquette (47 rebonds dont 18 offensifs contre 27), les Arrageoises ont répondu présent défensivement  "malgré quelques grossières erreurs dans les phases de transitions" dixit Thibaut Petit. Il regrettait ainsi  "un trop grand nombre de shoots ouverts laissés à Villeneuve." Exigeant, à raison, le coach !

Paul-077.jpg

Les Arrageoises, animées d'un réel souffle collectif, s'appuient offensivement sur le talent d'Akonga (28 points, 8 rebonds pour une évaluation de 25) et la classe de Marginean (18 points, 21 d'évaluation). Mais, après un premier quart temps équilibré (20-16, 10'), c'est des mains de Grishaeva (9 points, 11 rebonds, 4 passes décisives pour 14 d'évaluation) que vient la première différence sérieuse. La jeune Russe signe 6 points consécutifs pour offrir 10 points d'avance à son équipe (26-16, 12'). Les visiteuses, grâce à Emilie Gomis (17 points) font encore illusion une dizaine de minutes, recollant même à cinq unités (41-36, 23'). "Dans ce moment un peu difficile, le public nous a aidés à passer le cap" signale Thibaut Petit. Marginean rend elle aussi un bel hommage aux supporters : "Je suis contente pour les fans. Nous nous sommes nourris de leur énergie ; c'est presuque comme si nous étions six sur le parquet." La Roumaine les  remercie à sa façon : elle se charge d'éteindre les espoirs nordistes en inscrivant sept points d'affilée (50-42, 27' puis 57-42, 29'). Dès lors les Villeneuvoises explosent en plein vol. Elles  abandonnent toute cohérence pour tenter, chacune leur tour, de faire la différence individuellement. "Nous avons été lamentables, nous avons oublié que le basket est un jeu collectif. En seconde mi-temps, nous avons ouvert les vannes. Nous avons été mangés aux rebonds. A partir de là, ce n'était même pas la peine de jouer. La victoire d'Arras est largement méritée" analyse à chaud Abdou NDiaye, entre colère et abattement. Le dernier quart temps est une agréable partie de plaisir pour les partenaires d'une Krissy Badé à la fête (11 points et 18 d'évaluation). "Plus le match avançait, plus on déroulait" se félicite Thibaut Petit, qui souligne aussitôt "l'importance du collectif. Le groupe doit primer." Et, pour l'instant, les Demoiselles sont dans cet esprit. Cette primauté de l'équipe permet ainsi de gommer la partie sans relief de Mitchell (0 point, - 3 d'évaluation), tout juste rentrée des Etats-Unis. "Ce n'est pas évident d'arriver en cours de semaine. Leilani a essayé de se trouver dans le collectif mais c'est difficile. Je n'ai rien à dire sur son attitude : son état d'esprit est très bon" analyse son entraîneur.

Paul-093.jpg

Ces trois succès de rang ne font pas tourner les têtes artésiennes. "Restons les pieds sur terre. Le championnat est dense, prenons les matchs les uns après les autres. Le mois d'octobre est capital car, en  novembre, avec la Coupe d'Europe nous jouerons deux fois par semaine !" conclue Thibaut Petit avant d'aller savourer une bière qui "ce soir, sera bonne !"

Paul-080.jpg

Tag(s) : #Championnat 2011-12

Partager cet article

Repost 0